Le métier de professeur de musique : comment y accéder ? Quelles évolutions de carrière ?

cours de musique

Transmettre sa passion, donner aux autres le goût de la musique, aider les plus jeunes à se cultiver et à ouvrir leur esprit : de nombreuses raisons peuvent vous encourager à viser le métier de professeur de musique plus tard. Quelles sont les formations que vous allez devoir suivre afin d’y parvenir ? Dans quelle mesure pouvez-vous espérer voir votre carrière évoluer ? Nous vous expliquons tout !

Plusieurs manières de pratiquer le métier de professeur de musique

Avant toute chose, n’oubliez pas que vous n’avez aucune obligation de devenir professeur de musique en collège ou en lycée. Si vous n’aspirez pas à passer toute votre carrière dans des établissements scolaires, rien ne vous empêche de pratiquer votre métier autrement.

En effet, vous pouvez sans problème vous lancer dans les cours de musique à domicile, ou même enseigner dans une maison de jeunesse ou une association… et pourquoi pas un conservatoire ! Naturellement, en fonction de la structure et du cadre dans lequel vous allez exercer, les obligations de diplôme ne seront pas identiques.

Professeur de musique en école : ce qu’il faut savoir

À l’école, vous devez à la fois mobiliser le chant et faire découvrir les œuvres musicales aux élèves, dans une optique de sensibilisation à tous les genres musicaux. Dans certaines écoles, il peut y avoir des initiations à des instruments, bien qu’elles deviennent plus rares à cause des coûts supplémentaires qu’elles engendrent.

Dans ce cadre, vous devez faire preuve de beaucoup d’autorité, car tous les élèves ne sont pas forcément enthousiastes à l’idée de venir en cours de musique : à l’école, c’est une obligation. Une certaine souplesse reste également de rigueur, pour savoir identifier les besoins de vos élèves et vous y adapter, dans l’optique de leur proposer des cours enrichissants.

Pour enseigner en collège ou lycée, vous devez suivre des études jusqu’au Master 1 dans l’univers de la musique. Un certificat d’aptitude est indispensable si vous ciblez le conservatoire, tandis que le CAPES suffit pour les écoles classiques.

La carrière d’un professeur de musique peut évoluer en obtenant une titularisation, en devant professeur principal d’une classe et même en devenant directeur ou directeur adjoint d’établissement.

Professeur de musique indépendant : comment en vivre ?

Si vous souhaitez être professeur de musique hors des sentiers battus, vous pouvez devenir un auto-entrepreneur et dispenser des cours directement au domicile de vos clients. Théoriquement, cette activité ne fait l’objet d’aucune réglementation, vous pouvez donc exercer sans souci si vous êtes autodidacte et que vous n’avez pas de diplôme.

Toutefois, pour séduire votre clientèle potentielle, vous devez être en mesure de valoriser une expérience et un savoir-faire : des années d’enseignement en école classique, des diplômes d’écoles privées, un cursus spécifique en études supérieures, etc.).

Vous devez savoir qu’être professeur de musique à domicile revient à endosser la casquette de « prestataire de services à la personne » : cela signifie que vos clients peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt dans le cadre de votre intervention. N’hésitez pas à communiquer sur cette subtilité réglementaire qui peut vous aider à gagner de nouveaux clients.

En moyenne, vous pouvez espérer toucher entre 35 et 45 € de l’heure, en fonction de l’instrument enseigné, de votre parcours et de la région dans laquelle vous travaillez. Ici aussi les évolutions sont possibles. Au-delà de l’apprentissage d’un instrument, vous pouvez entraîner des personnes qui s’apprêtent à enregistrer ou monter sur scène pour la première fois, et pourquoi pas vous orienter vers des thématiques « développement personnel », car la confiance en soi reste essentielle pour jouer de la musique.

Laisser un commentaire